Comment candidater ?

Procédure de candidature pour des allocations MESR

Admission à l’école doctorale SF

Pour pouvoir candidater à l’ED « Sciences Fondamentales »

  • les étudiants doivent avoir obtenu un Master Recherche 2ième année en Sciences ou un diplôme équivalent obtenu dans une institution universitaire de n’importe quel pays (voir Article 11 de l’arrêté du 25 mai 2016). De nombreuses informations concernant le doctorat sont consultables sur le site.
  • Il n’y a pas d’âge limite pour candidater ni de conditions de pays d’origine. L’équivalence des diplômes est décidée par le Conseil Scientifique et Pédagogique (CSP) de l’Ecole Doctorale. L’équivalence est basée sur le contenu et la nature des cours académiques suivis. Les diplômes français d’Ingénieur et les Masters Professionnels sont considérés comme équivalent à condition qu’une expérience de recherche (stage par exemple) ou un intérêt manifeste pour la recherche soient avérés.
  • Le dossier de candidature sera examiné par le Conseil Scientifique et Pédagogique de l’ED, qui vérifiera que le niveau de l’étudiant lui permet a priori d’effectuer une thèse dans de bonnes conditions. Pour compléter l’étude d’un dossier de candidature, le jury pourra être amené à auditionner la personne.
  • dans tous les cas, l’avis favorable d’un directeur de thèse et du directeur d’un laboratoire d’accueil sera exigé.

L’admission définitive dans l’école doctorale est subordonnée à l’obtention d’un financement institutionnel sur 3 ans d’au moins 1000 Euros par mois, permettant au doctorant d’effectuer sa thèse dans des conditions matérielles acceptables pour pouvoir se consacrer entièrement à son travail de recherche.

Cette procédure d’admission s’applique pour tous les étudiants quel que soit le type de financement de thèse demandé.

En ce qui concerne les financements de thèse DEUX CAS DOIVENT ÊTRE DISTINGUÉS :

I.FINANCEMENTS Université Clermont Auvergne alloués par l’Ecole Doctorale et provenant de l’université. Toutes les propositions de thèse émanant des laboratoires (1 proposition = 1 sujet + un(e) directeur(trice) de thèse) sont mis au concours afin de recruter le meilleur candidat possible sur chacune d’elle. Pour cela, elles seront affichées sur le site Web de l’école doctorale (dans la rubrique « Propositions de thèse ») et feront l’objet d’une publicité aussi large que possible.

Les étudiants intéressés doivent faire parvenir au secrétariat de l’école doctorale le dossier en deux exemplaires avant le 26 Mai 2017, délai de rigueur.

II.AUTRES FINANCEMENTS : Les autres sujets non labellisés MESR ont ou n’ont pas un financement provenant d’autres sources (CNRS, ANR, CEA, etc.). Pour ces propositions, nous vous demandons de contacter directement les personnes qui ont proposé le sujet. Il sont affichés à la rubrique Autres types de financements.

Procédure d’attribution des allocations MESR

L’attribution des allocations s’effectue alors de la façon suivante :

  • 2/3 des allocations de thèse sont attribuées sous forme d’une dotation de base entre les cinq grands champs disciplinaires qui structurent l’ED à savoir : "Mathématiques", "Physique", "Sciences de la Terre", "Sciences de l’atmosphère" et "Chimie". Lors de la deuxième quinzaine de Juin, des jurys disciplinaires (un jury par grand champ thématique) examinent les différentes propositions et auditionnent les candidats ayant postulés sur chacune d’entre elles.
  • Le troisième tiers de ces allocations est ensuite affecté en fonction de la politique de l’école doctorale (sujets pluridisciplinaires, thématiques en émergence, jeunes équipes, etc) et peut également être utilisé comme "variable d’ajustement" (très bons candidats non retenus dans le premier contingent) afin de donner plus de souplesse et de réactivité à ces attributions. L’effort effectué en terme de mobilité externe et d’attractivité (flux de candidats extérieurs à l’Université) dans l’attribution des allocations est également considéré. La sélection des couples "sujets/doctorants" retenus pour ces allocations est faite, toutes disciplines confondues, par le Conseil de l’école doctorale réuni en séance plénière mi-juin, au vue des propositions faites par les jurys disciplinaires.

A télécharger